Point d’étape et perspectives sur la mise en œuvre de la lettre d’intention de l’initiative pour les Forêts d’Afrique Centrale (CAFI)

Le point d’étape et les perspectives sur la mise en œuvre de la lettre d’intention de l’initiative pour les Forêts d’Afrique Centrale (CAFI) ont été au  cœur de l’entretien entre la Ministre de l’Environnement du Développement Durable et du Bassin du Congo et la Conseillère Technique du CAF

Une année et demi après la signature de la lettre d’intention sur l’Initiative pour les Forêts d’Afrique Centrale, entre les Présidents Denis SASSOU-N’GUESSO et Emanuel MACRON, Madame Arlette SOUDAN-NONAULT, Ministre de l’Environnement du Développement Durable et du Bassin du Congo, a reçu en audience ce mardi 5 octobre 2021, Madame Christine LANGEVIN, conseillère technique du CAFI.

Engagées dans la préservation des tourbières du Bassin du Congo véritables « puits de carbone » contenant l’équivalent de 3 années d’émissions mondiales de CO2 et pour la réduction des émissions de CO2 liées à la déforestation et à la dégradation des forêts, la République du Congo et la France, évaluent le niveau d’exécution de la lettre d’intention CAFI et identifient les difficultés rencontrées, en vue de définir les nouveaux axes stratégiques afin de poursuivre le partenariat dans la concrétisation des projets.
C’est dans ce cadre que la Ministre Arlette SOUDAN-NONAULT s’est entretenue avec la conseillère technique CAFI, pour préparer ces éléments qui seront soumis au comité de pilotage et l’interministérielle de fin d’année.

Partagez sur :