Journée mondiale de Lutte contre la Désertification 2022 : Déclaration du Gouvernement lue par la Ministre SOUDANNONAULT

JOURNEE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA DESERTIFICATION

Déclaration du Gouvernement lue par Madame Arlette SOUDANNONAULT, Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo

Brazzaville, le 17 juin 2022

Télécharger la version pdf ici 

Le 17 Juin de chaque année, l’humanité tout entière célèbre la Journée Internationale de lutte contre la désertification. A cette occasion, Madame Arlette SOUDAN-NONAULT, Ministre de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo, a fait une déclaration au nom du Gouvernement.
C’est sur le thème : « Tous ensemble pour vaincre la sécheresse ! » qu’est célébrée la Journée Internationale de la déforestation de cette année. Ce thème met un accent particulier sur les actions à prendre en amont pour éviter des conséquences désastreuses de la sécheresse pour l’humanité et les écosystèmes planétaires. Cette Journée est célébrée une semaine après la clôture à Abidjan de la COP 15 sur la désertification, laquelle a mis l’accent sur l’exposition du continent Africain face à ce danger, par rapport aux autres régions du monde.

Elle a donc profité de l’occasion pour souligner que la République du Congo notre pays bénéficie certes d’un climat équatorial arrosé qui le met en principe à l’abri des pénuries d’eau. Mais la désertification, ce n’est pas seulement l’absence de pluies. Elle concerne tout le processus de dégradation des terres, dont le désert n’est que le stade ultime. Les zones humides sont également touchées par la perte de fertilité des sols et l’impact de cette destruction sur la production agricole et la disponibilité de l’eau saine est évident. Nous devons donc être vigilants et nous le sommes grâce à la volonté politique et à l’attention permanente que porte aux défis environnementaux son Excellence Denis SASSOU NGUESSO, premier écologiste du Congo et grand chevalier mondialement reconnu pour son combat contre le changement climatique.

La Ministre de l’environnement a fait savoir que le Congo notre pays, qui est partie prenante de la convention de l’ONU sur la désertification, participe également au Groupe de Travail sur la désertification de la Commission des forêts d’Afrique centrale. A cet effet, la prévention des effets néfastes de la sécheresse est au cœur des préoccupations de la Commission Climat du Bassin Congo, dont plusieurs pays membres, sont impactés par ce phénomène destructeur. Elle a également fait un état des lieux de la déforestation dans le monde tout en soulignant les efforts consentis par le chef de l’Etat.
Enfin, la Madame Arlette SOUDAN NONAULT a saisi cette occasion pour appeler à une prise de conscience citoyenne notamment en considérant le sol du Congo comme un bien public et un patrimoine commun qu’il nous revient de préserver pour des générations actuelles et futures : « Se mettre ensemble pour vaincre la sécheresse, thème de cette journée internationale, cela signifie savoir que les vaccins contre la désertification existent. Ils s’appellent gestion durable des terres, agroforesterie, régénération des sols irrigation responsable Cela signifie aussi, prendre conscience que la préservation des terres est un défi majeur pour réduire la faim dans le monde, où un milliard et demi de personnes, dont une majorité d’Africains, vivent sur des terres dégradées. Cela signifie enfin qu’en tant que citoyens de ce pays, nous devons toutes et tous considérer le sol du Congo comme un bien public et un patrimoine commun qu’il nous revient de préserver », a-t-elle conclu.

Partagez sur :