Les État Unis d’Amérique, au plus haut niveau, s’imprègnent de la problématique du Bassin du Congo, sujet crucial qui sera abordé à la COP 26 de Glasgow

En tournée Africaine, le Dr Jonathan Pershing, Conseiller principal de John KERRY, l’envoyé spécial pour le Climat du Président Américain Joe BIDEN, a été reçu ce lundi 4 octobre 2021, par Madame Arlette SOUDAN-NONAULT, Ministre de l’Environnement du Développement Durable et du Bassin du Congo, Coordonatrice de la Commission Climat du Bassin du Congo.

La COP 26, événement au cours duquel les Etats Unis expliqueront leur politique en matière de lutte contre les changements, depuis leur retour dans l’accord de Paris sur le Climat, se présente comme une opportunité pour le Congo et les pays membres de la CCBC, de rappeler les enjeux des objectifs de l’accord de Paris, lesquels passent essentiellement par la préservation des écosystèmes du Bassin du Congo et de ses tourbières.

Au cœur de la problématique du Bassin du Congo, grâce à sa situation géographique et à son leadership au niveau sous-régional en matière de Climat, la République du Congo a été ciblée par les USA dans le cadre des consultations initiées par le Gouvernement Américain dans la perceptive de mise place d’une politique climatique qui prendra en compte la problématique des trois bassins, qu’ils dévoileront à Glasgow.
Cet échange entre les deux personnalités a permis de passer en revue les aspects techniques de la problématique du Bassin du Congo qui feront partie  de la position et des engagements des USA à la COP 26.

 

 

Partagez sur :